Angiome stellaire et sénile


Angiome stellaire (étoile vasculaire)
Il s'agit de dilatation des vaisseaux dermiques superficiels avec point rouge central parfois en relief (correspondant à l'artériole centrale) d'où partent des fines branches qui s'écartent comme les pattes d'une araignée.
Cet angiome se localise le plus souvent au niveau du visage mais on peut également le retrouver au niveau des avant-bras, du dos des mains et des doigts.
Présents chez l'enfant comme chez l'adulte, les angiomes stellaires sont également fréquents au cours de la grossesse (ils disparaissent souvent après l'accouchement).

Angiome sénile (point rubis)
C'est une micro papule rouges à bords nets sans arborisation bénignes de quelques millimètres de diamètre apparaissant progressivement avec l'âge. Ces points rubis se situent le plus souvent sur le tronc.


Mauvaises indications :


  • Infection en cours de la région à traiter.
  • Peau bronzée.
  • Phototypes V et VI.
  • Comme pour tout traitement laser, la grossesse constitue une contre-indication de principe.

Modalités du traitement :


Le laser utilisé
Il s'agit le plus souvent du laser KTP qui émet à 532 nm et détruit les vaisseaux anormaux par photo coagulation.

Rythme et déroulement des séances
Le traitement des angiomes stellaires et des points rubis comporte le plus souvent une ou quelques séances d’une vingtaine de minutes espacées de 4 à 6 semaines.
Le traitement se fait avec une pièce à main de type "stylo".
Lors du tir laser le patient ressent selon la puissance utilisée un picotement ou une sensation très courte de brûlure tout à fait supportable.
Une anesthésie n’est donc pas nécessaire.
Une crème hydratante est appliquée sur la peau en fin de séance.


Suites immédiates :


L'apparition de croûtelles dés le deuxième jour est possible, il ne faut pas les arracher.


Soins après les séances :


Des soins locaux par application de crème apaisante seront à faire pendant 4 à 5 jours. Un maquillage -camouflage est autorisé immédiatement après la séance. Une protection solaire par un écran total est indispensable dans les suites du traitement.


Risques :


A distance, il existe un risque faible de séquelles. Ce risque est accru si de nombreux passages ont eu lieu sur la même zone :


  • Hypopigmentation, c’est à dire peau un peu plus blanche que la normale. Ces taches blanches s'atténuent spontanément avec le temps.
  • Hyperpigmentation, c’est à dire taches brunes disparaissant en quelques mois. Cette hyperpigmentation, plus fréquente sur les peaux foncées, est favorisée par les expositions solaires.
  • D’autres types de cicatrices ont été décrits (atrophiques, scléreuses, hypertrophiques) mais elles sont devenues exceptionnelles avec les techniques actuelles.

Coût :


Il dépend de l'étendue des lésions et du nombre de séances nécessaire. Le médecin vous indiquera lors de votre première visite au centre le coût de traitement de vos angiomes.


RETOUR